Pourquoi essayer le vrac ? - Glouton
Glouton

Trucs et astucesPourquoi essayer le vrac ?

4 min de lecture

Certains en ont déjà entendu parler, d’autres sont passés devant la vitrine d’un de ces nouveaux magasins en se grattant la tête. Mais qu’est-ce que le vrac?

Le vrac, c’est quoi?

Le vrac, c’est entre autres le fait d’acheter ses aliments et produits d’entretien sans emballage. Mais ce n’est pas tout. Le vrac s’achète au poids et permet donc d’acheter exactement la quantité dont on a besoin, ainsi tout le monde y trouve son compte. Fini les grands sacs de cassonade durcie abandonnés au fond du placard.

D’accord, me direz-vous, mais ça intimide tout ça. Il faut se familiariser avec l’espace et le mode de fonctionnement du magasin, mais l’avantage c’est que la plupart des marchands suivent la même méthode. J’ai moi-même fait plusieurs excursions au magasin avant d’avoir le courage d’y acheter quoi que ce soit. J’y suis allée en repérage: j’ai posé mes questions (et on m’y a gentiment et patiemment répondu), j’ai observé comment étaient organisées les allées et comment il fallait tourner les « robinets » pour éviter de tout renverser.

Voici donc comment ça se passe:

Ça prend des contenants. Il est recommandé d’apporter ses contenants mais il est toujours possible d’en acheter sur place. Il peut s’agir de pots Mason, de Tupperware, de boîtes en métal, de sacs en tissus, de sacs Ziploc, ou n’importe quel type d’objet pouvant contenir ce que vous voudrez mettre dedans.

La pesée. Qu’il s’agisse de vos contenants ou de contenants achetés, même si vous avez très hâte de les remplir, il va falloir aller faire un tour sur la balance. Cette opération n’a besoin d’être faite qu’une seule fois, car vous êtes tenu de noter le poids sur chacun de vos contenants au feutre indélébile (rassurez-vous, ils ont pensé à tout et des feutres seront mis à votre disposition à la station de pesée).

À vous de jouer! C’est le moment de vous servir et de remplir vos contenants. C’est aussi le moment de faire jouer l’enfant qui sommeille en vous. Rappelez-vous de ces distributeurs de boules de gomme à mâcher multicolores et souvenez-vous comme vous aimiez les voir débouler quand vous tourniez le levier en métal. Magasiner en vrac risque de vous rappeler des souvenirs: vous allez devoir chercher des fruits séchés à la pelle et faire tomber des noix dans un sac en faisant attention de ne pas en mettre à côté. C’est un peu comme un terrain de jeux pour adultes, où chacun prend un certain plaisir - plus ou moins assumé - à jouer avec de la nourriture et des produits ménagers en libre service. Jamais vous n’aurez autant de plaisir dans une épicerie traditionnelle!

Payez votre récolte. Une fois le jeu terminé, vous n’avez plus qu’à vous rendre à la caisse pour payer. Comme vous avez bien suivi les étapes et que vous avez indiqué le poids de chacun de vos contenants, le caissier n’a plus qu’à peser votre récolte et soustraire le poids du contenant au poids total.

Toujours pas convaincu?

Je vous imagine sourcils froncés, l’air dubitatif. Je me revois il y a quelques mois, alors que le vrac sonnait pour moi comme un truc de hippies. Toute nouveauté intrigue et induit de l’hésitation, vous êtes donc on ne peut plus normal. Il est vrai que le vrac n’est pas disponible partout et que l’on n’y trouve pas absolument tous les aliments de la terre. Il n’est pas toujours évident non plus de se promener avec des contenants pour faire une épicerie improvisée donc tout ceci demande un minimum d’organisation. Mais pensez à tout ce que ça pourrait vous apporter. Vous allez non-seulement produire moins de déchets (et sortir la poubelle moins souvent!), mais vous allez aussi faire un geste pour notre planète par la même occasion. Et dites-vous que vous encouragerez davantage les producteurs et non les distributeurs en ne payant que pour les aliments et non pour leur emballage et leur marque. Au final, tout le monde est gagnant et vous, vous pourrez redevenir enfant quelques minutes par semaine en faisant tourner des robinets. À vous de jouer!

Partagez cet article
author

Kinga Sabela

Véritable foodie de naissance, Kinga s’intéresse à tout ce qui pourrait (ou non) goûter bon. Elle est la partisane numéro 1 de l’essai-erreur en cuisine et compte bien apprivoiser tous ces aliments inconnus qu’elle croise chaque semaine à l’épicerie.
Glouton en mode turbo

Débloquez toutes les fonctionnalités et profitez de Glouton sans publicité. Essayez gratuitement pour 14 jours, aucune carte de crédit n'est requise.

Découvrez l'Extra